Question of Palestine home || Permalink || About UNISPAL || Search

About the Committee on the Exercise of the Inalienable Rights of the Palestinian People

Follow UNISPAL RSS Twitter

Source: Committee on the Exercise of the Inalienable Rights of the Palestinian People (CEIRPP)
23 July 2015




Déclaration
au Conseil de Sécurité
par

S.E. Mr. Fodé Seck,

Président
du Comité palestinien pour l’exercice des droits inaliénables du people palestinien

sur la situation au Moyen-Orient y compris la question palestinienne

(Siège des Nations Unies, New York, le 23 juillet 2015)


Monsieur le Président,

Au nom de l’ensemble des Membres du Comité des Nations Unies pour l’Exercice des Droits Inaliénables du Peuple Palestinien, Organisme que mon pays le Sénégal, a le privilège de présider depuis sa création, je voudrais vous adresser mes félicitations et mes encouragements pour la manière remarquable avec laquelle vous assurez la présidence néo-zélandaise du Conseil de Sécurité.

Félicitations sincères et bien méritées tant votre présidence a été riche d’évènements et de résultats importants parmi lesquels il m’est agréable de mentionner l’adoption, lundi dernier, de la résolution 2231 (2015) endossant le Plan d’Action global commun de l’Accord dit P5+1 relatif au nucléaire iranien et aussi l’important débat public que vous avez si judicieusement prévu le 30 juillet prochain sur « Les Défis en matière de sécurité auxquels font face les petits pays insulaires en développement ».

Puissent ces évolutions positives rejaillir sur la situation au Moyen-Orient en général et en particulier sur le conflit israélo-palestinien qui en constitue incontestablement le nœud gordien.

Monsieur le Président,

Excellences, Mesdames, Messieurs les Membres du Conseil,

On ne le répètera jamais assez, le conflit israélo-palestinien irrésolu, a été et demeure encore la source principale de l’instabilité et de l’insécurité qui affligent le Moyen-Orient et bien au-delà.

Et bien des groupes extrémistes et violents qui prolifèrent actuellement dans la région tirent prétexte de l’injustice faite au Peuple palestinien pour tenter de légitimer leurs activités néfastes.

Depuis 47 ans que les territoires palestiniens sont occupés, depuis 20 ans que le Processus d’Oslo est au point mort, depuis 40 ans que l’Assemblée générale des Nations Unies a mis en place le Comité pour l’Exercice des Droits Inaliénables du Peuple Palestinien. Il est temps, grand temps, que le Conseil de Sécurité, Votre auguste Conseil, organe suprême responsable pour la paix et sécurité internationales, se donne les moyens d’imposer un règlement définitif au conflit israélo-arabe, une solution fondée sur deux Etats, l’Etat d’Israël et l’Etat de Palestine, vivant côte-à-côte, autour des frontières de 1967.

Il incombe à Votre auguste Conseil de mettre un terme à cet anachronisme qui, en plus de constituer une injustice et une entrave au Droit international, s’avère contraire aux idéaux, buts et principes des Nations Unies dont la Communauté internationale se prépare à célébrer les 70 ans d’existence et à adopter le Programme de Développement durable et inclusif censé ne laisser de côté aucun peuple, aucun individu.

Monsieur le Président,

Dans la mesure où le long cycle des négociations directes israélo-palestiniennes est à présent bloqué, ponctué qu’il a été par la violence, l’accaparement rampant des terres palestiniennes, l’implantation forcée et continue de colonies, le blocus imposé à Gaza, le tout ayant culminé l’été dernier avec la guerre la plus meurtrière qu’ait connue Gaza,

Dans la mesure où la démarche diplomatique visant à fixer un délai impératif pour la fin de l’occupation des territoires palestiniens et autres territoires arabes, n’a pas prospéré en décembre dernier au sein du Conseil de Sécurité, celui-ci ne pourrait-il pas, ne devrait-il pas, s’inspirer du processus plurilatéral qui a abouti à l’adoption, lundi dernier, de la résolution 2231 (2015) sur le nucléaire iranien, en vue de susciter une initiative diplomatique d’envergure pour le règlement définitif du conflit israélo-palestinien, sur la base de la solution à deux Etats, l’Etat d’Israël et l’Etat de Palestine, autour des frontières de 1967, vivant côte-à-côte dans la paix et la sécurité ?

Un tel processus collectif pourrait être articulé autour de l’action d’un quartet élargi à des puissances et organisations régionales, du plan de paix arabe, de l’idée d’une conférence internationale naguère lancée par la Fédération de Russie et aussi la démarche envisagée par la France au sein du Conseil de Sécurité et tendant à un règlement global du conflit dans un délai raisonnable.

Pour sa part, le Comité des Nations Unies pour l’Exercice des Droits inaliénables du Peuple palestinien continue de s’acquitter consciencieusement du mandat qui est le sien, portant partout où nécessaire le plaidoyer pour la réalisation du droit à l’autodétermination du Peuple palestinien ainsi que l’effectivité d’un Etat de Palestine, dans l’esprit et la lettre de la résolution fondatrice 181 (1967).

Ce faisant, le comité travaille de concert avec toutes institutions, toutes personnes physiques ou morales–palestiniennes et israéliennes mais aussi d’autres horizons- susceptibles de contribuer d’une façon ou d’une autre à l’avènement d’une solution pacifique, juste et durable du conflit.

C’est ainsi que, pour l’année en cours, le Comité a eu à organiser :

Parmi ses activités à venir, le Comité, en collaboration avec l’Organisation de la Coopération islamique, va faire de même à Bruxelles (Belgique), en début septembre 2015, sur le thème : les implantations de colonies israéliennes dans les territoires occupés, obstacles à la paix. Quelles solutions pour demain ?

A toutes fins utiles, je voudrais rappeler que toutes les activités du Comité ainsi que ses rapports et ses recommandations sont disponibles et peuvent être consultés sur http://www.un.org/french/Depts/palestine/committee.shtml.

Je vous remercie de votre attention.

Ambassadeur Fodé SECK
Représentant Permanent du Sénégal
Président du Comité des Nations Unies
pour l’Exercice des Droits inaliénables du Peuple palestinien


Follow UNISPAL RSS Twitter